Un WE à Montréal

Montréal : OUI Le québécois : NON. Une leçon éclair s’impose pour vous familiariser avant votre voyage. S’en suivra les bonnes adresses d’Yvonne comme toujours!

Chu allé faire du magasinage avec ma blonde. Fallait chauffer l’char pour s’en aller chez l’dépanneur. Elle voulait des patates pilées pour l’diner. Pour m’remercier elle m’a donné un bec.
Comprenez : je suis allé faire du shopping avec ma copine. J’ai du conduire la voiture pour aller chez l’épicier. Elle voulait de la purée pour le diner. Pour me remercier, elle m’a fait un bisou.

Hier à la party j’ai pris une brosse, j’étais en train de crouser mais je me suis rendu compte que c’était une guidoune.
Comprenez : hier à la soirée je me suis saoulé, j’étais en train de draguer mais je me suis rendu compte que c’était une pute.

J’me suis pogné l’cul toute la journée alors qu’avec la belle température j’aurais pu faire une marche.
Comprenez : J’ai glandé toute la journée alors qu’avec le beau temps j’aurais pu aller marcher.

Si quelqu’un s’énerve, dites lui : Grimpe pas dans les rideaux, Brise pas ta chaîne, Garde tes shorts

Yvonne vous souhaite la bienvenue à Montréal et un agréable séjour!

DSC_1586

 

Y aller : Yvonne vous conseille vivement l’avion après avoir testé le bus. Quelques mots pour qualifier le bus : retardataire, inconfortable et fatiguant.
Le bus 120$ A-R de NY comptez 150$ de plus pour l’avion. A vous de voir si 150$ valent la fatigue en moins et tout le reste.

Sur place : Si vous n’avez pas d’ami(e) comme Yvonne vous choisirez Air BNB et les conseils d’Yvonne ICI
On achète une carte de métro pour 3 jours à 20$ c’est l’Occasionnelle : magnétique et pratique.

A faire : Le parc du Mont-Royal qui domine la ville. On y va à l’heure du coucher de soleil avec le bus ou avec le char (plus communément appelé la voiture. Pour se qui ne se « pogne pas l’cul » l’option running n’est pas négligeable. Point de vue au Chalet du Mont-Royal à ne pas rater.

DSC_1705

 

Point de vue Chalet du Mont-Royal.

Chinatown quand on descend le Boulevard St Laurent. C’est à voir mais pas extraordinaire. Comparé à celui de NY vous allez être déçu, ça ne fait aucun doute. Petit détour avant d’entrer dans le vieux Montréal.

DSC_1599

Le vieux Port de Montréal : un des endroit les plus touristique de la ville mais un passage obligé. Les quais ont été aménagés. Une belle promenade s’offre à vous avec une vue sur le pont Jacques Cartier et sa fête foraine.
Les petites îles sont reliées par des ponts, lieux très fréquentés par les amoureux. Avec l’automne, les feuilles prennent une couleur rouge orangé. Sublime!

DSC_1616

Magasiner : Boulevard St Denis où vous trouverez une multitude de petites boutiques et Urban Outfitters. S’en suit les fripes! Boulevard St Laurent vous trouverez une dizaine de friperies. Dont certaines font café. Des piscines de vêtement, des pop corn, des objets en tous genres, des locations de costume… Patin à glace pour aller patiner sur le Lac aux Castors qui n’a jamais vu un Castor de sa vie (soit dit en passant).

DSC_1578

Chaussures : Chez Little Burgundy  au 55 Ave du Mont-Royal. Ugg, Tom’s, Hunter, Nike, Converse. Les grands basiques vous attendent chez Little Burgundy. Un accueil très sympa, typiquement québécois. Yvonne a craqué pour des bottes Hunter avec chaussettes en laine et polaire.

Cuir : L’odeur ne trompe pas. Vous êtes chez M0851 peut être un des meilleur peaucier de la ville. 3526 boulevard Saint Laurent. Les gants fourrés sont divins, les perfectos irrésistibles et les sacs à tomber. Sensibles s’abstenir!

Objets divers et variés : Dans les Dollarama mais aussi dans certains dépôts vous trouverez des petites merveilles. Il faut chercher. Souvent pratique pour les livres de cuisine et les guides de voyage vendus une bouchée de pain. Pour 47$ Yvonne a acheté 20 guides de voyage, deux « mug pull » et un livre de recette.

Magasin de déco : au croisement du boulevard St Laurent et du Mont Royal. Yvonne est tombée en amour avec Turquoise (4461 BVD Saint-Laurent). Un bijou! Des fauteuils en cuir à la patine savamment travaillée, bureau en zinc, luminaires… La wishlist s’est encore agrandie. Gentille Yvonne se décide à partager le site internet avec vous : Turquoise! 

IMG_5212

Restau et fast food : à Montréal c’est la poutine que tu gouteras… Yvonne peu téméraire n’a pas osé. Description d’un de mes colocataire « c’est des frites avec la garniture d’une pizza dessus mais sans la pâte et avec beaucoup de fromage ». Maintenant vous savez à quoi vous attendre.

Sinon il existe bien évidemment des supers endroits pour bruncher, déjeuner et diner à Montréal. Voici une liste non exhaustive de où poser sa fesse pour bruncher.

L’avenue Pour y aller bruncher il faut se lever tôt. Dès 10h la file d’attente se fait longue. Brunch + boisson = 20$. Pensez à faire un détour aux toilettes : incroyables. A éviter : les oeufs de M. Seguin. Chèvre épinards pas vraiment en harmonie cette fois-ci.
922 Avenue du Mont-Royal Est

Schwartz’s
La plus vieille charcuterie hébraïque de Montréal. On y court! C’est une institution. Alors certes la vitrine pleine de buée ne donne pas très envie, pas plus que la devanture mais il faut y aller. On y mange de la viande fumée avec des frites bien sur.
3895 Boulevard Saint-Laurent

DSC_1574


St Viateur Bagel
Bagel en veux-tu? En voilàààà! A l’heure du déjeuner on commande un bagel à emporter ou à manger sur place. Il est accompagné par une salade au choix. NB :  la salade de thon n’est pas une salade verte avec du thon. C’est du thon et rien que du thon.
1127 Mont-Royal Est

Godley & crème
Un super cappuccino à emporter. Connexion WI-FI en libre accès. Seul bémol : pas de terrasse pour les beaux jours. Yvonne n’a pas succombé aux cookies mais ils ont l’air divin.
92 Rue Sherbrooke, Montréal

Pour finir le marché Jean Talon
L’arrêt : Jean Talon sur la ligne orange.
De la viande, du poisson, des huitres, des pâtisseries, des légumes, du fromage… Goinfrez-vous! Ou promenez-vous juste pour le plaisir des couleurs et des senteurs.

DSC_1657

Brunch au calme en plein NY

Ce WE tu fais quoi ? Tu sais pas ? Tu vas à l’Hudson Hotel pour bruncher. Ah oui l’Upper West Side c’est pas très « pipi culotte » mais là… Ca vaut le coup. A deux pas de Colombus Circle (Ligne rouge orange ou bleu pour ceux qui parlent ce langage).

Après un réveil quelque peu difficile après des soirées divergentes, Yvonne et ses amis choisissent au hasard. Première surprise : la décoration multi-style et l’architecture innovante, nous nous dirigeons vers la terrasse, out le bruit et l’agitation de la grosse pomme, ici c’est vert et c’est frais.

 

hudson 1

 

Des hipsters discutent avec des businessmen ayant fait tomber la cravate autour d’un cocktail alcoolisé et… d’un cochon grillé (oui, un vrai et non pas une farce post-sommeil de 3h). Un joyeux mélange qui vous fera paraître hors de la ville. C’est bio, c’est –in mais point trop n’en faut. Les clients se parlent entre eux, se rencontrent, jouent à des jeux de balles (voire aux échecs et billards à l’intérieur). Un homme à bonnet orange nous accoste pour une drag (ie. Taffe) et nous voilà parti pour une heure de discussion passionnante sur les meilleurs endroits pour bruncher.

hudson 3

 

 

S’il fait froid, des bars archi-modernes ou des bibliothèques typiques et pleines de livres promettent une dernière après-midi de repos (remise ?) avant le départ d’une nouvelle semaine.

hudson 5

La carte propose des cocktails aux fruits, alcoolisés ou non, des jus frais. Côté faim : des petits stands vous proposent de délicieuses petites (très petites) assiettes, cela dépend des semaines : nous sommes tombés sur le cochon à la broche et le mexicain.

Côté prix, il vous faudra compter environ 15 à 20$ par personne.

A éviter : nous nous sommes renseigner sur les chambres : elles sont réputées petites et bruyantes.

A savoir en société : L’Hudson Hotel fait partie du groupe Morgan (les huppés Mondrian à NY, LA et South Beach, les élégants Delano à Marrakech et South Beach mais aussi le Sanderson de Londres ou encore le Clift de SF).

 

Hudson Hotel

 

Concept store : Chelsea

Chelsea, un quartier très vivant au Sud de Manhattan. Petits restos, petites boutiques et un concept store (parmi tant d’autres) : STORY.

Une virée shopping chez Story, où vendeurs et vendeuses vous accueillent discrètement. Des bougies aux parfums divins pour votre intérieur, aux bonbons pour chiens au boeuf bourguignon (on ne se refuse rien). En passant par des trenchs handmade ou des ballons de rugby cousus main. Impossible de ressortir de cette charmante boutique les mains vides.

DSC_0962

Dans le panier d’Yvonne : une grosse bougie parfum Verveine et figue, tatoo éphémère, des super tip-top chaussettes en cachemire pour l’hiver glacial!

Wish-list : le plaid Faribault drapeau US 80% laine de merinos à 180$ (Ouchhhh)

03FARIBAULT.JPG

IMG_4697

Les chaussettes american Trench made in USA

STORY

144 10th Ave  New York, NY 10011
(212) 242-4853

L’italie s’invite à Brooklyn

Saraghina,

à voir la façade de cet établissement on ne peut qu’avoir un mauvais pressentiment. Mais le Saraghina se révèle être un lieu magique. On quitte Marcus Garvey street et Halsey Street. Rues calmes d’un quartier pseudo populaire à la population noire américaine et hispanique.

D’une rue essentiellement peuplée de noirs, on se retrouve dans un resto d’une blancheur effrayante ! Le comble serait qu’ils nous parlent en français. Ouf ! Ce n’est pas le cas.

saraghina

Inside? Outside? 

Bien que la déco soit très soignée à l’intérieur. Esprit brocante : chaises au plafond, vieilles voitures à pédales, viviers, luminaires homemade… Outside est plus de saison.

On commande : de l’octopus servi froid avec des oignons rouges, une farandole de tomates de toutes les couleurs, du céleri branche. Très rafraichissant !

saraghina octopus

Deux pizzas : très garnies. Une pâte à tomber, croustillante, grillée, faite maison évidement !

Trois bières : Brooklyn beer (obviously) .

La note (en comptant les desserts : mention TB pour le tiramisu)
75 $ à trois en ayant merveilleusement bien diné.

Endroit : ++++                         Service : +++++

Food : +++++                           Rapport qualité-prix : ++++

saraghina jardin

435 Halsey St Brooklyn, NY 11233‎
(718) 574-0010

saraghinabrooklyn.com