Joint burger : de l’oreille à la bouche

On s’échange l’adresse entre touristes avisés ou étudiants rencardés, la légende le considère comme l’un des “meilleurs burgers” de la ville.

How ? C’est dans le Hall d’un hôtel huppé que vous trouverez le Burger Joint. Caché derrière un lourd et épais rideau rouge, les non habitués sont souvent perdus. Et si la queue vous mettra surement sur la piste, nous vous conseillons tout de même d’y aller dans l’après-midi si vous souhaitez éviter la cohue (et manger assis).

burger

A l’entrée, des papiers (dispo dans toutes les langues) vous proposent de séléctionner vos ingrédients et votre boisson, cela facilite la compréhension avec les cuisiniers et c’est beaucoup plus rapide.

Une fois entrée, le choc : souvent bondés, vous vous retrouverez dans une petite salle 80’s aux murs tagués et placardés d’affiches déchiquetées. Le cliché New-Yorkais comme on l’aime !

burger joint meridien

What ? Le burger proposé est délicieux : juteux, plutôt sain et très frais ! Et si vous aussi vous saturez des plats XXL du continent américain, vous serez ravis d’apprendre que les proportions y sont normales (à éviter, donc, si vous jeûnez depuis 10 jours). Côtés sides : des frites (bonnes mais qui ne cassent pas la baraque) ou des Whole Pickle (ces gros cornichons américains) pour les plus ‘diets’ d’entre nous.

Who ? Des touristes, des étudiants, des branchouilles, des hispano, des asiat’. Un beau petit mélange culturel et cosmopolite, typique de NY. A écouter la bande son, la couleur est annoncée : on passe des chansons italiennes à la vie en rose en passant par le dernier Bowie.

burger joint

Et le porte monnaie dans tout ça ? Environ 8$ le burger, 3.90$ les frites et entre 2 et 5$ les boissons.

Le Parker Meridien Hotel
119 West 56 th (au niveau de la 7av)
NY 10019.
L-J 11:00 à 23:30 V-S 11:00 à 00:00

Le + : Un nouveau Burger Joint vient d’ouvrir à Greenwich et les prix y sont moins élevés (Environ 5$ le burger) 33 West 8th Street, (at MacDougal Street) New York, NY 10011 Le – : Encore une fois, le Burger Joint (malgré son côté secret) attire beaucoup (mais vraiment beaucoup) de monde : évitez donc les heures de pointes.

Publicités

Marcus, tu déconnes !

Marcus Vineyard, un bar qu’Yvonne n’est pas prête d’oublier.
Diner ? Yvonne voulait, elle n’a pas pu. La rasion :  une service déplorable malgré des critiques plus que favorables sur Yelp.

Les cocktails étaient bons. Bien que ternis par l’attente. Un mojito : 45 minutes. C’est NON!
Un petit creux ? Après 1:00 d’attente pour trois raviolis il s’est transformé en gouffre !

marcus

Service minable!
Seul avantage : un petit jardin bien calme et mignon.
Un des nombreux bémol : le papillon kitchouille qui sert de banc.

417 Marcus Garvey Blvd
(entre Halsey St et Macon St) 
Brooklyn, NY 11216

Un week-end à Bruxelles, une fois.

Yvonne l’a annoncé, l’automne est de retour.
Sortez vos bottes et votre K-Way, Yvonne vous emmène dans la capitale de l’Europe, là où quand il ne pleut pas, les Belges disent qu’il fait beau.

 Que faire lors d’un long week-end (pluvieux) à Bruxelles ? Yvonne vous confie ses bons plans.

Partez à la découverte des musées de la Capitale de l’Art nouveau :

Le musée Magritte, ce n’est pas très onéreux, 7Euros l’entrée ( 6euros pour les – 24ans ) et c’est indispensable à visiter si l’on souhaite découvrir la vie de Magritte. En effet, l’entrée donne accès à l’appartement du peintre, l’exposition biographique sur Magritte et l’exposition temporaire. Et le week-end ( ça tombe plutôt bien ) introduction guidée de l’appartement !

Magritte-La-trahison-de-image
Si après cette visite vous avez encore soif de découverte, foncez donc au Musée des BOZAR découvrir l’étonnante exposition de photographie de Annemie Augustjns, choisie pour avoir su mettre en image la beauté de l’architecture moderniste tardive.
( et en plus, c’est gratuiiiiiit )

Capture d’écran 2013-05-30 à 11.29.43

Si vous souhaitez continuer dans la peinture, et traverser le temps grâce aux grand maîtres, ne passez pas par la case photographie mais allez directement voir la rétrospective de Giorgio Morandi. La rétrospective comprend une centaine d’oeuvres et Yvonne vous le dit, vous ne serez pas déçus..  (L’entrée: 10 euros, 8euros en -26 ans)

Still Life 1946 by Giorgio Morandi 1890-1964

Envie de quelque-chose de plus léger et amusant ? Allez vite découvrir le musée du 9ème Art:
Le Centre Belge de la Bande Dessinée . Si vous êtes avec chéri-chéri, vous pourrez l’admirer de connaître tous ces
personnages, « Tintin c’est Hergé ? il est belge ? oh tu connais taaaant de choses, tu es si fort ! »

Entre deux visites, vous pouvez aller flâner au Châtelain, quartier bobo Bruxellois. Allez goûter dévorer, des délicieux LES MEILLEURS cupcakes DU MONDE, accompagnés d’un chocolat chaud de saison, chez Lilicup .
cup-cupcake-pink-vintage-Favim.com-493898_large

 Bon, assez de culture. Passons aux choses sérieuses. Bruxelles est aussi la capitale de la bière et du chocolat et ça Yvonne ne s’y trompe pas !

Lorsque vous irez vous balader sur la Grand Place (attention point culturation : on ne dit pas la GrandE Place mais bien la Grand Place), pensez à passer boire un verre au Délirium. Ce bar est connu pour avoir plus de 2000 bières différentes à sa carte, challenge accepteeed, ou au Floris (juste en face) pour une petite absinthe si vous êtes joueuse et que vous avez vraiment froid aux fesses.

Une fois abreuvée, n’oubliez pas d’aller saluer le Manneken-Pis, en espérant quand même que vous le verrez (trouble) car il est aussi rikiki que votre pochette Jerome Dreyfuss (♥) .

Découvrez la gastronomie en dînant au Vieux Spijtigen Duivel (non ce n’est pas une secte mais un vieux resto typique Belge), où vous commanderez évidemment des boulettes frites, spécialité locale qui n’a évidemment rien à voir avec celles de la cantine, même si c’était quand même bon, ne renions pas notre enfance ! Accompagnées d’un grand cru Bordelais d’une bonne Westmalle ou Waterloo Triple.

N’oubliez pas de ramener des chocolats à vos amis en passant par Marcolini  ou des spéculoos Dandoy  parfait avec un petit thé des plus
réchauffant. Les kilos ne comptent plus, on doit braver le froid hin hin hin.

Pierre-Marcolini-belgian chocolats 2

Bruxelles est aussi fashionista et ses boutiques n’ont rien à envier à sa voisine Parisienne. Dénichez monts et merveilles à Toison d’Or puis descendez vers le Sablon pour chiner chez les antiquaires les plus prisés d’Europe. En espérant que vous n’ayez pas perdu chéri-chéri chez Marcolini, car ses bras si musclés seront bien utiles pour porter votre chaise Louis XVI jusqu’au train.

Alors, prêtes à réserver votre Thalys  /Eurostar  et partir à la découverte de cette ville merveilleuse, en amoureux ou entre amis ?

 Petit plus : 

A tantôt !

Websites:
musée Magritte : X
musée des BOZAR: X
musée de la Bande Dessinée : X