yvonnelovesyou.org

Pour la nouvelle année Yvonne se prépare à déménager !
Oui, Yvonne a besoin de grandir comme tout le monde, et pour avoir la possibilité de vous proposer plus de choses Yvonne change de site:

http://yvonnelovesyou.org

Nous apporterons tout au long de cette année 2014 des modifications aussi bien graphiques & visuelles que sur le contenus. Yvonne vous apportera des tutoriels, des videos et bien plus encore !
Alors souhaitez nous bonne chance !

et surtout… Bonne année !

Screen Shot 2014-01-01 at 12.34.25

Publicités

To Rome with Love

Chers Lecteurs, 
J’ai passé un moment merveilleux à Rome avec chéri-chéri et je voulais vous le faire partager.
Récapitulons ce qu’il s’est passé durant ces 3 jours fabuleux:
Nous avons beaucoup mangé ( pizzas, focaccia, cacio e pepe,etc..)
Nous avons beaucoup marché ( heureusement chéri-chéri m’a offert des souliers)
Et nous avons vu,..comment dire..quelques oeuvres un petit peu connues..
Et maintenant, place aux images !
[Dear Readers,
I spent a wonderful week-end with chéri-chéri and I wanted to share it with you.
Let’s recap what happened during those fabulous 3 days:
We eat a lot (pizzas, focaccias, cacio e pepe, etc..)
We walked a lot (omg I can’t feel my feet anymore )
We saw some, lets see… well-known paintings like Michelangelo’s.
And now, I’ll share an overview with you !]

SONY DSCChaussures:Converse. Pantalon: Maje. Chemisier: H&M. Perfecto: LynnAdler

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Un WE à Montréal

Montréal : OUI Le québécois : NON. Une leçon éclair s’impose pour vous familiariser avant votre voyage. S’en suivra les bonnes adresses d’Yvonne comme toujours!

Chu allé faire du magasinage avec ma blonde. Fallait chauffer l’char pour s’en aller chez l’dépanneur. Elle voulait des patates pilées pour l’diner. Pour m’remercier elle m’a donné un bec.
Comprenez : je suis allé faire du shopping avec ma copine. J’ai du conduire la voiture pour aller chez l’épicier. Elle voulait de la purée pour le diner. Pour me remercier, elle m’a fait un bisou.

Hier à la party j’ai pris une brosse, j’étais en train de crouser mais je me suis rendu compte que c’était une guidoune.
Comprenez : hier à la soirée je me suis saoulé, j’étais en train de draguer mais je me suis rendu compte que c’était une pute.

J’me suis pogné l’cul toute la journée alors qu’avec la belle température j’aurais pu faire une marche.
Comprenez : J’ai glandé toute la journée alors qu’avec le beau temps j’aurais pu aller marcher.

Si quelqu’un s’énerve, dites lui : Grimpe pas dans les rideaux, Brise pas ta chaîne, Garde tes shorts

Yvonne vous souhaite la bienvenue à Montréal et un agréable séjour!

DSC_1586

 

Y aller : Yvonne vous conseille vivement l’avion après avoir testé le bus. Quelques mots pour qualifier le bus : retardataire, inconfortable et fatiguant.
Le bus 120$ A-R de NY comptez 150$ de plus pour l’avion. A vous de voir si 150$ valent la fatigue en moins et tout le reste.

Sur place : Si vous n’avez pas d’ami(e) comme Yvonne vous choisirez Air BNB et les conseils d’Yvonne ICI
On achète une carte de métro pour 3 jours à 20$ c’est l’Occasionnelle : magnétique et pratique.

A faire : Le parc du Mont-Royal qui domine la ville. On y va à l’heure du coucher de soleil avec le bus ou avec le char (plus communément appelé la voiture. Pour se qui ne se « pogne pas l’cul » l’option running n’est pas négligeable. Point de vue au Chalet du Mont-Royal à ne pas rater.

DSC_1705

 

Point de vue Chalet du Mont-Royal.

Chinatown quand on descend le Boulevard St Laurent. C’est à voir mais pas extraordinaire. Comparé à celui de NY vous allez être déçu, ça ne fait aucun doute. Petit détour avant d’entrer dans le vieux Montréal.

DSC_1599

Le vieux Port de Montréal : un des endroit les plus touristique de la ville mais un passage obligé. Les quais ont été aménagés. Une belle promenade s’offre à vous avec une vue sur le pont Jacques Cartier et sa fête foraine.
Les petites îles sont reliées par des ponts, lieux très fréquentés par les amoureux. Avec l’automne, les feuilles prennent une couleur rouge orangé. Sublime!

DSC_1616

Magasiner : Boulevard St Denis où vous trouverez une multitude de petites boutiques et Urban Outfitters. S’en suit les fripes! Boulevard St Laurent vous trouverez une dizaine de friperies. Dont certaines font café. Des piscines de vêtement, des pop corn, des objets en tous genres, des locations de costume… Patin à glace pour aller patiner sur le Lac aux Castors qui n’a jamais vu un Castor de sa vie (soit dit en passant).

DSC_1578

Chaussures : Chez Little Burgundy  au 55 Ave du Mont-Royal. Ugg, Tom’s, Hunter, Nike, Converse. Les grands basiques vous attendent chez Little Burgundy. Un accueil très sympa, typiquement québécois. Yvonne a craqué pour des bottes Hunter avec chaussettes en laine et polaire.

Cuir : L’odeur ne trompe pas. Vous êtes chez M0851 peut être un des meilleur peaucier de la ville. 3526 boulevard Saint Laurent. Les gants fourrés sont divins, les perfectos irrésistibles et les sacs à tomber. Sensibles s’abstenir!

Objets divers et variés : Dans les Dollarama mais aussi dans certains dépôts vous trouverez des petites merveilles. Il faut chercher. Souvent pratique pour les livres de cuisine et les guides de voyage vendus une bouchée de pain. Pour 47$ Yvonne a acheté 20 guides de voyage, deux « mug pull » et un livre de recette.

Magasin de déco : au croisement du boulevard St Laurent et du Mont Royal. Yvonne est tombée en amour avec Turquoise (4461 BVD Saint-Laurent). Un bijou! Des fauteuils en cuir à la patine savamment travaillée, bureau en zinc, luminaires… La wishlist s’est encore agrandie. Gentille Yvonne se décide à partager le site internet avec vous : Turquoise! 

IMG_5212

Restau et fast food : à Montréal c’est la poutine que tu gouteras… Yvonne peu téméraire n’a pas osé. Description d’un de mes colocataire « c’est des frites avec la garniture d’une pizza dessus mais sans la pâte et avec beaucoup de fromage ». Maintenant vous savez à quoi vous attendre.

Sinon il existe bien évidemment des supers endroits pour bruncher, déjeuner et diner à Montréal. Voici une liste non exhaustive de où poser sa fesse pour bruncher.

L’avenue Pour y aller bruncher il faut se lever tôt. Dès 10h la file d’attente se fait longue. Brunch + boisson = 20$. Pensez à faire un détour aux toilettes : incroyables. A éviter : les oeufs de M. Seguin. Chèvre épinards pas vraiment en harmonie cette fois-ci.
922 Avenue du Mont-Royal Est

Schwartz’s
La plus vieille charcuterie hébraïque de Montréal. On y court! C’est une institution. Alors certes la vitrine pleine de buée ne donne pas très envie, pas plus que la devanture mais il faut y aller. On y mange de la viande fumée avec des frites bien sur.
3895 Boulevard Saint-Laurent

DSC_1574


St Viateur Bagel
Bagel en veux-tu? En voilàààà! A l’heure du déjeuner on commande un bagel à emporter ou à manger sur place. Il est accompagné par une salade au choix. NB :  la salade de thon n’est pas une salade verte avec du thon. C’est du thon et rien que du thon.
1127 Mont-Royal Est

Godley & crème
Un super cappuccino à emporter. Connexion WI-FI en libre accès. Seul bémol : pas de terrasse pour les beaux jours. Yvonne n’a pas succombé aux cookies mais ils ont l’air divin.
92 Rue Sherbrooke, Montréal

Pour finir le marché Jean Talon
L’arrêt : Jean Talon sur la ligne orange.
De la viande, du poisson, des huitres, des pâtisseries, des légumes, du fromage… Goinfrez-vous! Ou promenez-vous juste pour le plaisir des couleurs et des senteurs.

DSC_1657

Dublin Tour en un WE

Balade en amoureux ou virée entre copains, quoi de mieux pour se dépayser que de faire un pti tour outre manche afin de profiter du folklore celte que nous offre la ville des leprechones. Yvonne est partie à la conquête de Dublin et surtout de ses pubs!

Dublin n’est pas une capitale comme les autres. C’est d’abord une petite ville, qui surprend par son absence d’immeubles et ses rue boisées. En effet, toutes les bâtisses sont faites de briques rouges et l’on dirait que les appartements sont vides.

Ville fantôme, où sont les pubs ?!
Pourtant, une rue plus loin, c’est l’effervescence, théâtre, librairies… Cette ville attire musiciens et poètes, et semble résumer à elle seule tout un art de vivre où la convivialité est reine. Bon il pleut souvent, il fait gris c’est pas non plus les plages de Saint-Martin mais il y fait bon vivre autour de tous ces bucherons roux barbus!

DSC_0054

Arrivée à 11h à l’hôtel, je repars aussitôt pour une longue journée de marche. La visite commence avec the famous bibliothèque de Trinity College (les fans d’Harry Potter savent de quoi je parle). Plongée au milieu des livres (pas de sorcelerie) dans un univers mystique aux joyaux celtes, où les plus grands auteurs tels qu’Oscar Wild ont étudié.

Après LA bibliothèque, je me dois de visiter la Tavenre Guinness qui fait la fierté de ce pays.

Ah la Guinness, cette bière brune qui ravie les gosiers irlandais depuis plus de deux siècles. Petite histoire à ressortir dans les diners mondains: la formule d’Arthur Guiness est en réalité toute simple et c’est ce qui fait toute sa complexité. C’est en mélangeant du houblon, de l’orge, de l’eau et de la levure qu’est fabriquée la Guiness.
Mais en réalité cette couleur d’or noir et ce goût si spécial sont dus à la qualité de l’orge utilisé depuis sa création, Eh ouais! Certains racontent même que le stock d’orge était si important lors de la première production de ce breuvage en 1780, que de nos jours cet orge de 300 ans est encore ajouté en petite quantité pour créer ces arômes sublimes. La Guiness Taverne s’étend sur 7 étages retraçant l’histoire de la Guinness y compris toutes les publicités depuis le début de la création.

DSC_0077

Shopping
Afin d’éliminer toute cette bière, il fallait forcément aller faire du shopping!
Rdv à la Mecque du shopping : Grafton Street et Henry Street. Les 2 rues sont dédiées aux magasiiiiinnnsss! Un vrai palais du vêtement, le paradis du shopping! Entre Topshop, Urban Outfitter, River Island, Forever 21, Office…. On ne sait plus ou donner de la tête! Après avor fait chauffer la blue card et avoir ignoré les nombreux appels du banquier, direction le 4 PM et son tea time. C’est sur Grafton Street au Bewley’s que les chocolats chauds et les cupacakes sont les meilleurs.

Parlons peu parlons bien, mais buvons surtout! Dublin c’est aussi le temple du pub avec le fameux quartier du temple bar.

Entre Liffey et Dame Street on vient se désaltérer avec de la bonne bière, écouter U2 et parler avec des irlandais roux. STOP aux idées reçues : les roux ça ne pue pas! De pub en pub on s’enivre et on rencontre l’homme de notre vie ou d’une nuit.

A ne pas manquer aussi la fameuse Cathédrale de St Patrick, gigantesque, monumentale, cette église est le coeur religieux de la ville. C’est dans cette église qu’a été fait le premier baptême religieux. Elle reste aujourd’hui un symbole de croyance pour les dublinois.
NB : La St Patrick n’est pas le jour où tu finis sur le trottoir avec un ventre de 9 mois gonflé par la bière. Mais c’est le jour où le baptême a été donné pour la première fois.

 

DSC_0123

Nous finissons notre Dublin Tour par la visite de l’île d’Howth située à environs 30 min de Dublin. On y va comment? En train ou en bus.
Cette île est surnommée l’oeil de Dublin, car elle était à l’époque la seule ouverture portuaire de la ville. Aujourd’hui, quand on y va on y découvre des paysages à couper le souffle et c’est l’occasion de prendre une énorme bouffée d’air frais. Sur la côte on trouve des colonies de phoques tout choupidoux-doux.
Gâteuse Yvonne? Noooon!

DSC_0181

C’est sur cette pause nature que se termine notre voyage!

Ces voyagistes qui nous vendent du bullshit

Yvonne vous emporte avec elle, direction VA-CAN-CES! Pour certains c’est bientôt; pour d’autres il faudra encore patienter. Mais parfois la patience a du bon. En attendant, Yvonne vous offre un tour d’horizon des sites de réservation en ligne.

Lastminute.com

Comment peut-on dire? Oui ça c’est vintage. Papi Robert s’en servait déjà il y a au moins 100 ans. Le design du site et ses couleurs n’ont pas changé depuis votre CM2 bleu (verte ou rouge peu importe).

Les hôtels sont quand même un peu miteux. Enfin, vous me direz pour la qualité de l’image et sa grandeur on peut chausser les lunettes de myope ou la loupe.

Grand avantage de ce site, c’est tout de même la formule TOUT compris avec avion, train, chien de traineaux, trottinette et hôtel.

Pour avoir testé : lastminute.com ne se fout pas trop de votre gueule. Pour un long WE (4/ 5 jours) vous n’arriverez pas le jeudi soir à 00:29 pour repartir le mardi à 6:50. Et oui, vous aussi vous avez vécu ça. C’était déjà court 5 jours mais on vous l’a encore écourté…

En soit Lasminute c’est le guide du routard du net!

1

Les pros de l’arnaque sur le séjour qui passe de 5 à 3 jours avec l’avion c’est Voyageprivé.com

Malgré le surclassement en chambre premium deluxe maxi best of avec salle de bain et toilettes (mais sans big Mac), voyageprivé.com a de gros problèmes de transport en général.
Une fois sur deux vous allez perdre une journée sur votre court séjour même si vous partez dans un pays limitrophe.

On leur reproche ce manque de choix dans les transports quite à payer un supplément.
En revanche le design du site est relativement bien fait et les offres sont nombreuses. On sait où on va. La recherche est simple et Yvonne adooooore!

Conseil : choisir les offres sans transport. Eh oui, vous n’irez pas à Punta Cana (croyez en Yvonne, vous ne ratez rien) mais vous aurez votre séjour « au complet ».

Capture d’écran 2013-10-08 à 11.26.13

♡ Verychic.com

Le coup de coeur d’Yvonne ou comment partir dans l’hôtel de vos rêves à moindre coût. France, Italie, Espagne, Autriche, Maroc… Verychic.com c’est l’occasion de dormir dans le palais de vos rêves pour quelques nuits. Evidemment certains hôtels restent hors de notre porté mais il y a de bonnes affaires.
Une villa à Florence digne de celle des Médicis, un palais des milles et une nuits à Casablanca, un hôtel design les pieds dans l’eau à Biarritz, un diner à la maison de la truffe à Paris…

Quant au design du site : Yvonne est sous le charme.
Seul problème : pas de transport, verychic.com ne vous assure ni le train, ni l’avion ni la trottinette.

Capture d’écran 2013-10-08 à 11.55.46

Air bnb ou la meilleure façon de voyager partout dans le monde à moindre coût.
La meilleure solution pour voyage et découvrir une ville? Vivre chez l’habitant. Eh oui. Adieu le club de vacances où tu restes parqué comme un mouton à faire la chorée du village et siroter des mojitos au bord de la piscine chlorée.

Air bnb c’est trois solutions :
On loue une maison ou un appartement entier
On loue une chambre dans un appartement ou dans une maison
On loue une chambre à partager dans une maison ou un appartement

Il y en a pour tous les budgets, le site internet est très bien fait. On choisi sa destination, ses dates, ses compagnons de voyage, le quartier dans lequel on souhaite vivre… Si on veut une cheminée, une cave, une piscine, un jacuzzi et tout autre genre de bêtises. Une liste d’appartements et de maisons, le prix, les photos, les commentaires des anciens « locataires ». Vous n’avez plus qu’à faire votre choix.
Pour un road trip : idéal. Pour découvrir les spécialités du pays : idéal.
En fait Air Bnb est aussi un coup de coeur d’Yvonne

Capture d’écran 2013-10-08 à 12.05.10

House trip c’est le même style que air Bnb. Même principe, même avantages. Yvonne adoooooore!
Seule différence, ici vous pourrez louer une chambre mais pas la partager.

Capture d’écran 2013-10-08 à 12.16.02

NB. Sur les sites comme Housetrip.com et Airbnb.com il est possible de mettre son appartement à la location. Eh oui. Pas folle la Yvonne! Pour partir en vacances à moindre coût on loue son appart trop cosy mignon doux-doux et on loue celui d’un autre!
Ou alors, plus simple : on échange !

Bons baisers et bonnes vacances!
Yvonne

On fait peau neuve

Après l’été, un bon réconfort pour la peau signé Nuxe.

Direction un Spa Nuxe. Certes une multitude de Spa existe mais les produits Nuxe sont réputés pour leurs bienfaits. Leur odeur chaude et adoucissante est séduisante.
Qui n’a pas dans son placard la fameuse Huile sèche (pailletée ou non)?

AU MIEUX: On s’offre un WE dans un Spa Nuxe, au calme.
« AU PIRE »: On s’offre un après-midi dans un Spa Nuxe à côté de chez soi.
Comptez environ 500€ pour un WE et moins d’une centaine d’euros pour une après-midi à se faire chouchouter.
Massages, hammam, sauna, bains bouillonnants, il y en a pour tous les goûts.

Yvonne a testé le Spa de Lyons la forêt. C’est à l’hôtel La Licorne que les visiteurs en mal de bien être seront accueillis. L’hôtel? Une belle longère normande en bordure de forêt où la tranquillité règne. En amoureux ou entre copines, c’est un moment de repos et de bien être qu’offre ce lieu magique.
Comptez 155€ pour un soin complet (2h)
De 50 à 135€ pour un soin classique localisé (30min à 1h15)

Réservez illico!
(Le petit plus de La Licorne? Sa piscine balnéo)
Et retrouvez tous les Spa Nuxe ICI

(J.B)

Tervist Tallinn

Non, les pays de l’Est ce n’est pas simplement « Là où il y a eu la dictature » « un truc à putes ». C’est aussi une culture très riche qui descend des tsars, de la grande Catherine, de la religion orthodoxe. Yvonne est allée faire un tour en Estonie.

Pas déçue

 

23:00 Arrivée aéroport de Tallinn. A deux heures et demi de Paris, l’Estonie s’offre à Yvonne. Un pays méconnu et sublime. Un dépaysement total pour une semaine loin de l’agitation des grandes villes.
Pratique: Vols directs de Paris ou avec escale à Helsinki.
Deuxième possibilité, le ferry Stockholm-Tallinn qui permet d’admirer les îles éclairées mais également de profiter des nombreuses distractions qu’offrent le ferry.

Premier soir Direction Rakvere à une heure de Tallinn. Petite ville où Yvonne a trouvé toutes les commodités qu’elle souhaitait. Des églises sublimes, des ballades autours des lacs et pour finir le Spa de la ville.

Lac Porkuni

Ballade autour du lac: Porkuni, direction Vaïke-maarja. L’été: baignade pour les moins frileux (Yvonne l’a déjà fait) ou location de barque. L’hiver quand il ne neige pas ou l’été, on en profite pour faire un tour en vélo. Après avoir fait autant d’effort RDV réconfort avec un bon burger Homemade pour la modique somme de 50 cents.
Un tour au Spa de Rakvere, Aqva. Un peu cher mais qui vaut le détour!

Déjeuner & diner: Auberge de Rakvere, suivre la route Tallinna puis Narva. Sur la droite, un petit parking discret. Un gros monsieur sympathique accueille celui ou celle qui voudra se réchauffer à côté du poêle. La carte est estonienne et l’anglais du propriétaire est approximatif. Surprise sur le contenu des assiettes! Mais Yvonne n’a eu que de bonnes surprises. Compter 5€ pour un plat bien copieux et une bière (LeCoq ou Saku, on boit local!).

Auberge de Rakvere.

Auberge de Vaïke-maarja. De Rakvere direction Vaïke-maarja, en entrant dans le village c’est une datcha bleu turquoise (maison de bois en estonien) sur la gauche. En semaine une soupe et un buffet de crudités ne coûtera aux gourmands que 2€40. Les soupes y sont divines.

Lac de Porkuni (Janvier 2012)

Info pratique: L’Art Hôtel situé en plein centre de Rakvere. A côté de la grande place. (+372) 323 2060 Dès 32€
Aqva hôtel & Spa, compter 89€  la nuit (minimum)

Le Lahemaa Rahvuspark à 1h de Tallinn! Un parc national sublime, des routes qui s’enfoncent dans les bois de sapins à perte de vue. Des petits ports, des villages avec seulement quelques maisons de bois…
Forêt Kolga-Aabla

Annecdote : Si vous aussi, vous finissez embourbé dans le parc national au milieu d’une énorme flaque, que vos pieds sont plein de bouillasse, que vous ne vous sentez pas l’âme d’un super pilote de rallye. De un: ne vous aventurez pas dans les petits sentiers, de deux (solution de secours) appelez + 372 5055 309!
Direction Tapurla pour un petit port de pèche. C’est beau, c’est sauvage, c’est « abandonné ». Yvonne a adoré! On y fait des tours de bateau (l’été bien sur).

 

A ne pas rater : Les îles, à l’Est de l’Estonie. Un havre de paix où la mer baltique est reine. Bienvenu à Saarema

63

64

 

 

A tallinn, il faut se rendre au marché.
Des oeuf, de la charcuterie, des vêtements. Y aller tôt le matin pour profiter de l’agitation qui y règne (et des odeurs)

29

30

31

 

J B

BRAZIL

Et oui, comme vous l’avez surement remarqué, le Brésil a le vent en poupe cette année. Alors on se prend quelques jours de congés et on part à la découverte du nouveau monde.

Paris Salvador de Bahia avec escale à Lisbonne sur Tap Portugal
Paris Salvador de Bahia avec escale à Madrid sur Air Europa
( surtout bien regarder les temps d’escales )

Arrivé à Salvador, on découvre le Brésil comme le pays où prendre la route est très dangereux, où généralement les voitures ne s’arrêtent pas au feux rouge, où tu ne porte aucun bijou, où tu ne montre aucun signe de richesse ( non non le port du sac Louis Vuitton n’est pas obligatoire la-bas ). Blague à part, ça donne pas très envie comme ça, mais le Brésil c’est d’abord la richesse du paysage, la culture coloré, et le bonheur de la pauvreté.

On vous conseille en arrivant de vous prendre quelques Caipirinha Maracuja, juste histoire de se foutre dans l’ambiance et se remettre du décalage horaire
( 5h de moins qu’en France ).

B

Pousada, Pousada !
C’est quoi ? Une pousada c’est une auberge de jeunesse, et c’est idéal pour un Paris Brésil abordable. On vous arrête tout de suite avec vos préjugés, ce n’est pas une auberge de jeunesse à la française, avec ton voisin de chambre qui ronfle et qui pète en même temps. Non la bas, c’est tout en douceur, c’est accueillant, tu y manges bien et surtout c’est très propre !

Morro De Sao Paulo
C’est quoi ? C’est une petite ile assez touristique située à 1h30 en bateau de Salvador
( Attention aux marée la traversée peut etre un cauchemar pour les gens sensibles )
Touristique oui, mais pas bling bling, petites caipirinha sur la plage en toute détente, découverte de la plage d’argile, pas de voitures, seulement des petits locaux heureux de vivre, et un milliard de pousada à la demande. Un endroit paradisiaque pour être dépaysé tout en restant civilisé. On sirote y une noix de coco, mange du fromage grillé, et danse la Samba do brazihou.
ACHAT DE RIGUEUR: Les tongs Havaianas, oui c’est un petit peu le string du pied, on s’est toujours dit qu’on en achèterai jamais, mais les gars : ON EST AU BRESIL !
Taxe d’arrivé environ 20 réals soit 7 euros.

B2

BOIPE quoi ? BOIPEBA
Attention nous arrivons à Boipeba, île la plus préservé du Brésil, la moins touristique en somme.
C’est ici qu’il faut aller pour un dépaysement total, ici pas de voiture, on y arrive en bateau ou en petit avion ( direct depuis Salvador compté environ 300 réals ).

B1
Boipeba, c’est l’île la plus brésilienne et considérée comme la plus belle de l’état de Bahia
La bas, pas de chichi, alors certes il n’y a pas grand chose à faire mais c’est idéal pour se reposer, n’imaginez même pas y trouver une barre de réseaux sur votre téléphone, il n’y en aura pas. Balade dans la mangrove en bateau, dauphins et baleines dans la mer, calèches tirées par des ânes sur la plage, bref le rêve !

B3

EC

Figatelli et Cie !

Cet été Yvonne met le cap sur la Méditerranée. Premier lieu de RDV : Ajaccio ! Eh oui, la Corse attend Yvonne pour une  semaine de fête entre copain dans une maison sur la route des sanguinaires. Merci la super copine d’Yvonne !

Ajaccio c’est le Sud de la Corse. Des plages sublimes comme au Nord mais pas le même club de foot (et ça ça change tout), pas la même mentalité, pas les mêmes bandes (même si Paoli est partout) mais au final toujours ce même esprit « Corse is not France ».

1

LES PLAGES

Capo Di Fenu dit Capo et prononcé Capo di Fen pour la fête, la plage non surchargée, son eau bleu azur et son esprit sauvage.  Le plus beau spot de surf selon les locaux. En suivant la route des Sanguinaires depuis Ajaccio on prend direction Capo Di Feno (Facile !)

2

Petit Capo pour le calme et la nature.  Situé juste avant Capo di Feno cette plage est la plage du coin, des locaux (tout comme Capo). Des barques de pécheurs, des vieilles planches à voile et toujours cette mer turquoise. Avant Capo tournez à Gauche, si vous dépassez St Antoine (sur votre droite) vous êtes allé trop loin ! Attention en vrai Petit Capo ne s’appelle pas vraiment comme ça…

La plage D’Argent, autrefois réputée pour sa paillote BCBG (dans le bon sens du terme), est devenu l’endroit pour les adeptes du collé-serré. Même si son sable fin et l’eau turquoise restent ses atouts charme, la Plage d’Argent n’est plus ce qu’elle était. Après Porticcio Continuez continuez, toujours tout droit, n’ayez pas peur ce n’est pas une plage qui est sur le bord de la route comme vous en croiserez sur le chemin.

Les inaccessibles pour ceux et celles qui ont un bateau ou qui en loueront un  bateau (Adresse à trouver dans Les sports). Des plages idylliques où vous êtes seul au monde. Vers le Sud en sortant de la Baie d’Ajaccio ou en remontant vers le parc naturel (compter deux heures de navigation juste pour l’aller). Arrêtez-vous où bon vous semble sans déranger les autres.

LA FETE

« Yvonne va à Capo » ou Yvonne va faire la teuf sur la plage ! Tous les WE ou un WE sur deux la paillote de Capo « Le plus court chemin vers le paradis » organise des soirées. De 18h00 à 00h00 tu profites, tu danses, tu essayes de voir le coucher du soleil, la bière et le rosé coule à flot au bord de l’eau.

Les pieds dans le sable viens picoler du rosé (30€ la bouteille) et de la bière (100€ les 20). Conseil d’Yvonne : penser à reserver pour ne pas se retrouver au comptoir. Seul façon : y passer ou connaître LE mec.

3

Le Blue Moon de Porticcio (dit portich’) avec sa terrasse surélevée avec vue sur la mer (Si tu as trop bu tu la verras partout…mais non) est sans doute la meilleure boîte de toute la baie. Musique sympa, ou du moins qui fait danser (Yvonne n’a jamais trouvé Patrick Juvet sympa).

La Rotonde ou le « fais moi peur ». Eh oui, une boite de Casino reste une boite de Casino. Un des principe d’Yvonne : ne jamais y foutre un bel orteil verni (ou pas). Quelques mots pour qualifier cette boite :

1h00 Vide

2h00 Vide

2h05 On ose s’avancer dedans avant de ressortir illico et là : une déco digne de la bibliothèque de Pouddlar. Du rêve !

Le Scud c’est la paillote où tu vas danser jusqu’à 2h00, pieds dans le sable, pieds dans l’eau ou pas pieds du tout. A gouter : les mojitos plutot MIAM trois étoiles. N’abusez pas ils dégomment vite. En face de la Colline du Scudo sur la route des sanguinaires.

LES BOUTIQUES

Ajaccio regorge de petites boutiques où la parfaite Yvonne trouvera son bonheur. Près du Port uniquement des attrapes touristes (« Pinzouillious » ou quelque chose comme ça) où tu pourras acheter des supers bijoux trop vilains à la forme de l’île et autre. La Rue Flech à faire de long en large pour s’habiller et faire du lèche vitrine.

LE MARCHE

A ne pas rater : tous les matins sur la place près du port. Olives Coppa, Lonzu, saucisse Corse, tome de Brebis, Figatelli, Broccio, Tapenade, Tomates séchées, … Ca sent le sud à plein nez ! Avant d’acheter vous pourrez goûter, le brunch se fait au marché. Les fruits et les légumes sont à tomber. Mettez vous au vert (sans laisser la charcuterie de côté) !

Le marché nocturne, ultra touristique, tous les jeudis et vendredis soirs. Toujours sur la place du marché et le long du Port. Certaines boutiques y participent dans la ville, profitez-en.

La boucherie Martellini est un passage obligé ! Yvonne y a acheté des côtes de bœufs de la folie de l’espace. Le boucher est toujours là pour donner ses petits conseils (cuisson, accompagnement et autre). Le jour où tu rentreras dans cette boucherie, à la vue des saucissons/ saucisses corses tu ne pourras pas résister. Et pour la première fois de ta vie, toi aussi, tu dépenseras 18€ dans un sauciflard !

Gelatto le vendeur de glace à la devanture rose te fera fondre (gourmande que tu es) avec ses glaces artisanales. Au bout de la place du marché prendre à droite au niveau du rond point. Une couleur rose bonbon te saute aux yeux ? C’est là !

Petit plus : des serveurs aux yeux couleur océan (oui, Yvonne a décidé d’être gnan-gnan).

LES RESTAU

Toujours à Capo, viens diner au Pirate, la paillote du bout de la plage. Evidemment pieds dans l’eau, Reggae en arrière fond mais surtout LA côte de bœuf ! Inutile d’en commander des tonnes la Classique une pour deux est plus la Normale une pour trois. Cuite au barbecue, servie avec une ratatouille, des pommes de terre de dingues et une petite salade, le tout accompagné d’une Pietra (Bière « Nationale »). Le PARADIS ! Parole d’Yvonne ! Rapport qualité – prix imbattable.

Da Mamma dans le centre d’Ajaccio. Un passage qui descend de la rue Flech et mène à un petit patio : c’est là. Yvonne a testé le Menu Corse à 25€ avec assiette de jambon (Corse évidemment) cannellonis farcis au broccio et sa petite sauce tomate (divine), cabri rôti rosé à souhait, fondant dans la bouche et pour finir une assiette de fromage (qu’Yvonne n’a pas mangé par manque d’appétit).

A Capo « Le chemin le plus court vers le paradis » pour déjeuner uniquement. Simplicité au RDV avec tous les plats, salades à 14€. Des salades gargantuesques ultra fraîches, un carpaccio de saumon huile d’olive citron pesto à tomber et pour finir glaces maison. Testé : ananas et coco. Rien à dire.

Le Macumba toujours sur la route des Sanguinaires. Les pizzas sont incroyables. Toujours les pieds dans le sable et au bord de l’eau, cette paillote offre une carte de pizzas faite maison à la pâte tellement fine qu’on ne la sent presque pas. Quelques plats de poisson (brochettes de la mer, spaghettis aux gambas…). Le tout accompagné d’un petit rosé : évidemment !

Sur le port : NON ! Avant de prendre le ferry du retour Yvonne a testé un restau sur le vieux port Berk !
Des linguinis aux gambas et légumes beaucoup trop grasses, qu’on aurait pu appeler linguinis aux gambas dans une nage d’huile d’olive. Un cheeseburger sans garniture et aux frites surgelées pas très cuites malgré une viande délicieuse. Une trilogie de la mer avec St Pierre – Rougets –Calamars frits et petits légumes. Bien que très gras les légumes étaient bons. Mais faisons court : ce restaurant ne sait pas faire cuire le poisson.

Ps : Les calamars ont rappelé à Yvonne ses années cantine de l’école primaire.

LE SPORT

Première chose à savoir : tu ne partiras pas sans palmes-masque-tuba (dit PMT), parce que, un jour ou l’autre, toi aussi tu voudras voir toutes les dorades et les petits poissons en allant nager très très loin !

La nage. Pas grand chose à dire mis à part que cette activité est praticable partout sans dire « l’eau est un peu froide non ? ». La seule chose qui peut arriver est de croiser quelques méduses ou de se faire chatouiller par les algues.

Le paddle très en vogue en ce moment cette activité sollicite l’éuqilibre un maximum. Avec cette planche de surf qui ressemble à un longboard vous pouvez naviguer loin, au large mais pour cela il faudra ramer. Pagayer ça raffermît cette vieille peau du bras qui pend, disgracieuse à souhait, dont on a honte. Alors avant d’avoir 100 ans et d’avoir vraiment la peau qui pend : on s’y met !

Location : environ 10€ l’heure pour une planche.

Le surf : uniquement à capo, quand le vent souffle. Cette plage merveilleuse se transforme en spot de surf où la zone de baignade reste limite car elle devient dangereuse.

Location :10€ l’heure avec lycra mais sans mono.

Yvonne est confuse… Les photos arrivent sous peu !
Tendres baisers (pour se faire pardonner)