COIN COIN!

Yvonne a testé: Le Lac des Cygnes.

C’est au Palais des Congrès de Paris qu’avait lieu, hier, une représentation du célèbre ballet.
Lors de l’été 1875, Tchaikovski créé un petit ballet destiné aux enfants de sa soeur. De retour à Moscou, l’intendant du théâtre demande au compositeur un ballet. Tchaikovski reprend alors sa création « enfantine » et en fait Le Lac des Cygnes qui deviendra un mythe.

Hier soir, c’est le ballet de Saint-Petersbourg qui interprétait le somptueux spectacle.
Plus d’une vingtaine de danseurs, le prince Siegfried et la reine des cygnes (évidemment)!

Une magnifique histoire d’amour raconté dans un décor digne des contes.
Cette version, nous la devons à Noureev, qui, en 1964 apporte une version très approfondie et sans doute la plus aboutie du Lac des Cygnes. Il décrit l’histoire en ces mots: « Le lac des cygnes est pour moi une longue rêverie du prince Siegfried […] Celui-ci, nourri de lectures romantiques qui ont exalté son désir d’infini, refuse la réalité du pouvoir et du mariage que lui imposent son précepteur et sa mère […]. C’est lui qui, pour échapper au destin qu’on lui prépare, fait entrer dans sa vie la vision du lac, cet « ailleurs » auquel il aspire. Un amour idéalisé naît dans sa tête avec l’interdit qu’il représente. Le cygne blanc est la femme intouchable, le cygne noir en est le miroir inversé. Aussi, quand le rêve s’évanouit, la raison du prince ne saurait y survivre. »

Black Swan est bien loin. Les costumes font rêver et la musique transporte.

Un rêve éveillé dans un livre de conte.

(J. B)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s